Version sans Flash

Hans: Retentissement des réactions parentales

Hans, 5 ans, passe les vacances avec sa famille à la campagne lorsqu’une nuit le chalet prend feu. Le feu se propage lentement et Hans et sa famille ont le temps de se sauver. Quelques minutes après, les parents de Hans s’effondrent et se mettent à sangloter de façon incontrôlée.

Réactions et symptômes :

Hans a été très impressionné par la puissance du feu. Mais il a été également très choqué de voir ses parents effrayés pleurer. Depuis l’incendie, Hans a entendu à plusieurs reprises ses parents mentionner, les larmes aux yeux, qu’ils avaient failli tous mourir.

Hans depuis l’accident semble perturbé. Il semble être fasciné par ce qu’il s’est passé. En effet, il ne cesse de rejouer la scène avec ses oursons en peluche. Il dessine également toujours le même dessin où la maison est en flamme et lui et ses parents sont dehors, en pleurs. Ses parents détestent le comportement de Hans qui leur fait revivre la scène et le grondent.

Depuis, Hans a peur du feu. Il ne supporte plus que son père allume une chandelle. Il se met alors à hurler. Toutes les nuits, Hans fait de l’énurésie (pipi au lit) et des cauchemars. Il n’arrive plus à dormir seul et exprime chaque soir le désir de dormir avec ses parents.

Hans qui était un excellent élève, n’arrive plus aujourd’hui à se concentrer sur ses tâches scolaires et est turbulent en classe.

L’avis du psychologue :

Les catastrophes naturelles ou accidentelles, comme celle qu'a vécu Hans, sont assez fréquentes. Le choix a été fait ici de présenter l’histoire d’un enfant qui a connu un tel événement afin de montrer en quoi la réaction des parents peut influencer celle de l'enfant.

Événement traumatique et réponse péritraumatique

La peur de Hans a été amplifiée lorsqu’il a entendu ses parents dire qu’ils avaient failli mourir lors de l’incendie. Cet incendie est donc vécu comme un événement traumatique. Les enfants en bas âge sont particulièrement influencés par les conduites des parents. En revanche, il serait inapproprié de cacher la vérité aux enfants.

Trouble de stress post-traumatique

Hans présente depuis l’accident des symptômes du trouble de stress post-traumatique :

  • Cauchemars : Hans revit la scène traumatique au travers de cauchemars.
  • Répétition : Il est courant de voir les enfants rejouer la scène traumatique en boucle. Cela peut être par le moyen de dessins, d’histoires ou de jeux.
  • Troubles du sommeil : Hans, comme les enfants qui présentent des symptômes de stress post-traumatique, a des difficultés à s’endormir.

Troubles associés

  • Attitude régressive : Les enfants peuvent montrer une phase de régression dans leur développement. Cela peut se faire par le biais de l’énurésie, le fait de ne plus dormir seul ou sans lumière ou encore par une demande constante d’attention de la part des parents.
  • Attitude phobique : Hans a une phobie du feu. Le fait de voir le feu, même en sécurité, ravive la scène traumatique et suscite une profonde angoisse.
  • Troubles du comportement : Hans n’arrive plus à se concentrer à l'école. Ses notes sont en chute. Hans joue brutalement avec ses camarades et fait preuve d’agitation. D’autres enfants ayant vécu un événement traumatique pourront présenter au contraire une attitude dépressive.

Mis à jour: 1/1/2010 | © info-trauma 2009